Le transfert d’Alexis Saelemaekers à Milan était une caméra cachée, avec François Damiens déguisé en Zvonimir Boban !

A9BC3998-0A2D-40AE-B276-C8C74A12DAE1

Crédit photo : Georges Biard, robin bos (modifications effectuées)

This file is licensed under the Creative CommonsAttribution 2.0 Genericlicense

Souvenez-vous, c’était le 31 janvier dernier : la presse sportive belge annonçait en grande pompe le départ d’Alexis Saelemaekers à l’AC Milan. Le joueur s’était déjà rendu sur place et avait fait connaissance avec le staff et ses nouveaux coéquipiers. Pour l’Anderlechtois, il s’agissait d’un transfert inespéré… et pour cause : c’était un canular ! La supercherie a été dévoilée ce matin par son auteur, qui n’est autre que François Damiens : « Nous tournons actuellement des séances de caméra cachée dont les victimes sont des célébrités, pour une nouvelle émission produite par RTL-TVI. »

Le roi de la caméra planquée s’est donné les moyens pour piéger le jeune footballeur, avec l’aide de l’agent de ce dernier : « On avait tout prévu : les fausses annonces sur les réseaux sociaux, le coup de fil avec l’accent italien, le billet d’avion pour Milan … on a même loué des locaux adjacents au stade de San Siro, qu’on a décoré aux couleurs du club. Quand Alexis est arrivé, je l’attendais, déguisé en Zvonimir Boban, et j’avais demandé à mon pote Gino de La Louvière de jouer Paolo Maldini. » Le comédien belge se félicite que l’international espoir belge n’ait rien vu venir : « J’étais certain qu’il allait me reconnaître avec mon déguisement grotesque et mon accent croate douteux, mais non : il a plongé dedans à pieds joints ! ».

La séquence, qui sera diffusée le mois prochain, contient beaucoup de moments croustillants. François « l’embrouille » a pu néanmoins nous en dévoiler un échantillon : « Son faux contrat contenait une clause l’obligeant à faire appel aux services d’une call girl deux fois par semaine. Vous auriez dû voir sa tête quand on lui a montré ! ». La plaisanterie a été poussée à son paroxysme dimanche dernier, quand Saelemaekers allait monter sur le terrain pour disputer quelques minutes d’un match officiel avec sa nouvelle équipe. « Ce fut la partie la plus difficile à mettre en place. Il a fallu qu’on trouve des sosies de chaque joueur, et trente mille figurants pour faire les supporters en tribunes. Un travail de titan ! Mais ça valait la peine, car il n’y a vu que du feu ! »

On ignore encore comment le principal concerné réagira en apprenant la supercherie. Quoi qu’il en soit, il sera de retour à Anderlecht dès ce jeudi… à moins que Damiens et son équipe ne donnent une suite à cet énorme bobard ? « Effectivement, on va lui annoncer qu’il est prêté en Chine, au Wuhan FC. En pleine épidémie de coronavirus, on va bien rigoler ! »

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *