Téhéran – un chasseur reconnait avoir abattu l’avion par hasard : « J’ai cru que c’était une perdrix »

tehran-642743_1280

 

Téhéran - Mercredi, un Boeing d’une compagnie ukrainienne s’est écrasé peu après son décollage de la capitale iranienne. Après avoir dans un premier temps porté leurs soupçons sur l’armée, les enquêteurs ont pu éclaircir les circonstances de ce drame, en interrogeant Jean-Marie Vinasse. Ce menuisier de 52 ans habitant Sensenruth, dans les ardennes belges, était venu en Iran pour participer à un safari de chasse avec des amis. C’est lui qui, mercredi à l’aube, aurait abattu l’avion par erreur. Il aurait dit aux gendarmes iraniens : « J’ai vu quelque chose sortir des fourrées, j’ai cru que c’était une perdrix, alors j’ai immédiatement tiré. Manque de bol, c’était un avion de ligne. C’est l’accident bête. » Dans son entourage, c’est la consternation. Chasseur en activité depuis plus de trente ans, Jean-Marie n’est pas connu comme un « fou de la gachette ». L’enquête devra déterminer comment cet accident a pu survenir, en commençant par une reconstitution de l’apéro et du petit-déjeuner ayant précédé le drame.

E.K.

Comments
  1. Meunier Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *