Art contemporain : après sa digestion, la banane à 120,000€ vaut à présent 550,000€

A5712B8A-EA2C-44B8-977C-0F776D77D75D

C’est le buzz artistique de la semaine : lors de l’exposition Art Basel de Miami Beach, une banane scotchée au mur avait été adjugée à 120,000€ à un collectionneur italien. C’était avant qu’un autre artiste ne la décroche pour la manger, devant une foule de spectateurs ébahis par cette performance.

L’histoire ne s’arrête pas là… En effet, durant la nuit de mardi à mercredi, l’auteur de ladite performance, un Polonais du nom de Jean-Marie Portnawak, a pu expulser les restes de banane de son organisme, par voie naturelle. Il a rassemblé ces déjections et les étalés sur le même mur où se trouvait précédemment la banane. Le prix demandé pour cette nouvelle oeuvre : 550,000 € ! Un coût certes élevé, mais qui au contraire de l’odeur, ne devrait pas rebuter les nombreux amateurs d’art contemporain qui ne savent plus comment dépenser leur argent. Quant aux réfractaires, ils pourront répéter que l’art, c’est vraiment devenu de la merde – et cette fois, personne ne pourra leur donner tort.

E.K.

Comments
  1. lanza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *