Pairi Daiza accueille une nouvelle espèce : l’ara Fabian, appelé aussi « ara hurleur »

C453F924-4BE2-4430-A5D6-3F394C713750

Pairi Daiza va accueillir une nouvelle espèce animale. Le parc animalier wallon compte déjà plusieurs sortes d’aras, mais il s’agit du premier spécimen de cette espèce à y être introduit : l’ara « Fabian », également appelé « ara hurleur » : un perroquet de petite taille, mais capable de pousser des hurlements monocordes très longs et très puissants.

« Chez l’ara Fabian, le hurlement fait partie des comportements observés lors des périodes de rut, explique Jean-Marie Piaf, responsable de secteurs des volatiles à Pairi Daiza. En captivité, certains spécimens ont été mesurés à 1380 decibels. C’est l’équivalent de 56 aspirateurs à plein régime, ou de 8 scènes de festival de Hard Rock Metal Core. Nous allons par conséquent équiper sa cage d’une paroi isolante. Sinon, on risque de l’entendre jusque Namur. » Une protection qui s’avère indispensable pour les visiteurs, mais également pour les autres espèces, qui pourraient elles aussi être incommodées : « Au zoo de Singapour, ils avaient placé l’ara Fabian à proximité des pandas. Deux d’entre eux se sont perforés les tympans avec du bambou. À Sydney, un ours est parvenu à s’introduire dans son enclos ; les soigneurs l’ont retrouvé avec la gueule garnie de plume. Il paraît qu’on entendait encore le perroquet dans son estomac. »

L’isolation de l’enclos pourrait d’ailleurs ne pas suffire. Auquel cas, un distributeur de boules quies sera installé à l’entrée du parc.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *