À Londres, Donald Trump rend hommage à Lady Di : « C’est elle qui m’a inspiré l’idée du mur »

trumpwall

Londres. Donald Trump est arrivé ce lundi dans la capitale anglaise. Après une rencontre avec la future-ex 1e ministre Theresa May cet après-midi, il était attendu au palais de Buckingham en soirée, afin de dîner avec la Reine Elizabeth II.

Interrogé par les journalistes locaux à sa descente d’avion, le président des Etats-Unis a partagé son admiration pour la souveraine, et plus globalement pour la famille royale d’Angleterre. Il a également tenu à rendre hommage à Diana, la princesse de Galles, qu’il avait eu l’occasion de rencontrer, juste avant le terrible accident qui lui avait ôté la vie, le 31 août 1997. Il a notamment révélé qu’elle avait eu une influence non négligeable sur sa politique : « Diana était une visionnaire. C’est elle qui m’a inspiré l’idée du mur à la frontière avec le Mexique. Je me souviens très bien de ce jour fatidique de 1997. Je me projetais déjà au pouvoir à l’époque, et me demandais ce que je pourrais bien mettre en place pour endiguer l’invasion du territoire des Etats-Unis par les chicanos. Dès que j’ai appris la triste nouvelle, j’ai eu la vision de milliers de Mexicains se fracassant contre un mur à toute vitesse. Ay Caramba ! »

Pressé par l’insistance des journalistes, Trump a ensuite reconnu que Lady Di n’était pas la seule figure britannique à avoir guidé sa vie : « Je dois beaucoup de mes rapports aux femmes à Peter Sutcliffe.« 

E.K., en direct de Londres 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *