Cannes : les frères Dardenne présentent « Le Jeune Ahmed », l’histoire d’un jeune qui s’appelle Ahmed

0B8AB2A3-9498-482E-9B47-CC3F793E354F

Les cinéastes belges Jean-Marie et Luc Dardenne ont monté les marches du festival de Cannes ce jeudi, pour la septième fois de leur carrière. Les frères, déjà doubles lauréats de la Palme d’Or, venaient sur la croisette pour défendre leur nouveau long métrage « Le Jeune Ahmed », qu’ils ont présenté comme suit lors de la conférence de presse :

« Le Jeune Ahmed, c’est l’histoire d’un jeune qui s’appelle Ahmed. Durant la première partie du film, on le voit sortir de chez lui et marcher de dos dans les rues de Seraing. Durant la seconde demie heure, il s’assied sur un banc pour observer un pigeon. Et ensuite, il rentre chez lui. Le twist final survient en apothéose, après deux heures trente de film, lorsque ce jeune, qui s’appelle Ahmed, [SPOILER ALERT] arrive devant sa porte, et se rend compte qu’il à oublié ses clés. »

La presse spécialisée parle déjà d’une « Cruelle mais magnifique leçon de vie, alternant drame, insouciance, et emotion, à nouveau magistralement retranscrite par la caméra des frères Dardenne ». D’autres placent cette nouvelle oeuvre au niveau des précédentes, la comparant à « Le Fils » (l’histoire d’un homme qui a un fils), « L’enfant » (l’histoire d’un couple qui a un enfant ») ou encore « Le gamin au vélo » (l’histoire d’un gamin qui roule à vélo).

D’après certaines sources, les frères les plus célèbres du cinéma belge auraient déjà commencé à travailler sur leur prochain film. Intitulé « Les cinéastes », il racontera l’histoire de deux frères cinéastes qui connaissent succès et gloire en faisant des films horriblement chiants. 

E.K. 

Comments
  1. MiMi Fricotin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *