7 astuces pour savoir s’il neige

DA0F971E-1CB3-4DE3-8061-6FF6A864868B

De décembre à mars, nous sommes plongés dans la saison hivernale, plus communément appelée « hiver ». Les températures baissent, jusqu’à atteindre zéro degré, et sont même parfois négatives. C’est-à-dire qu’elles passent en dessous de zéro. Il se produit alors un phénomène bien connu des météorologues, des skieurs, des alpinistes ou des Népalais : il neige. Autrement dit, les gouttes d’eau qui forment habituellement la pluie gèlent avant même d’atteindre le sol. On ne parle donc plus de gouttes de pluie, mais bien de flocons de neige. Mais alors, comment identifier ce phénomène lorsqu’il se produit ? Voici quelques astuces qui vous aideront à différencier la neige de la pluie :

  • Tout d’abord, votre situation géographique constitue un indice primordial. Plus vous vous trouvez au nord, plus la probabilité existe qu’il neige. En effet, les statistiques tendent à prouver qu’il neige généralement plus à Oslo, Stockholm ou Helsinki, qu’à Tanger, Louxor ou Ténérife. 
  • Tendez l’oreille. La pluie qui s’abat provoque un certain fracas continu. Au contraire de la neige, qui semble planer avant de se poser sur le sol, sans le moindre bruit. Si vous n’entendez rien, c’est qu’il ne pleut pas. Alors, il neige peut-être, ou pas : peut-être aussi qu’il ne tombe rien du tout. Attention : si vous entendez Jean-Luc Reichmann poser une question, c’est qu’il faut d’abord baisser le son de la télévision.
  • Comme nous vous l’avons dit, la neige survient avec de basses températures. S’il fait froid, il y a de fortes chances que ce qui tombe soit de la neige. Plusieurs indices permettent d’identifier le froid : la chair de poule, la vanne des radiateurs placée sur un chiffre plus élevé que d’habitude, ou la présence de pingouins et d’ours polaires, peuvent vous mettre la puce à l’oreille.
  • Regardez par la fenêtre. La pluie n’a pas de couleur, au contraire de la neige qui est blanche. Si le sol est blanc, même en partie, c’est probablement dû à la neige. Cette observation est également valable si vous sortez de chez vous.
  • Si vous sortez, trempez votre doigt dans le sol, et portez-le à votre bouche. Si cela goûte la glace à l’eau, c’est probablement de la neige. Si ça goûte le blanc d’oeuf, c’est probablement du blanc d’oeuf.
  • Une autre astuce consiste à utiliser vos mains pour former de gros blocs de neige, que vous pouvez entasser les uns sur les autres, dans le but de construire un bonhomme de neige. Cette réalisation est impossible avec l’eau de pluie, ainsi qu’avec le sable, le sel ou même le tabasco. D’ailleurs, on dit bien « bonhomme de neige » et non « bonhomme d’eau ».
  • Si vous n’êtes pas sûr de votre coup, allez vous placer à l’entrée d’une école pour enfants. Si vous entendez des phrases du style « Tu as vu, maman, il neige », alors il est probable qu’il neige (sauf si la dame répond à son fils : « Arrête tes couilles Dylan, il fait douze degrés »)

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *