Meurtre de Khasoggi : à présent, l’Arabie-Saoudite accuse Nordahl Lelandais

OLYMPUS DIGITAL CAMERAL’affaire Jamal Khasoggi, ce journaliste dissident porté disparu après une visite à l’ambassade de l’Arabie-Saoudite à Istanbul, connaît un nouveau rebondissement. Après avoir plaidé l’accident, hypothèse qui a laissé sceptique la communauté internationale, l’Arabie-Saoudite a admis qu’il s’agissait bien d’un meurtre. Cependant, le coupable ne serait pas à chercher du côté de l’ambassade, mais plutôt d’un visiteur improbable. C’est la nouvelle version livrée ce lundi par Ahmed Youssouf Khontheudkhôj, attaché de presse du consulat arabe : « Les caméras de surveillance montrent clairement la présence d’un individu non identifié dans le bâtiment, aux heures où Jamal Khasoggi s’y trouvait également. Son signalement (+- 35 ans, crâne rasé, stature musclée) correspond à celui de Nordahl Lelandais. » Le responsable de la diplomatie Mammoud Abdelaziz Onkkiminte promet que l’ambassade apportera la preuve formelle de cette nouvelle accusation : « Il a déjà tué Maëlys et le caporal Noyer, il n’y a pas de raison qu’il n’ait pas également tué Khasoggi. » Le ministre des affaires étrangères arabe préparerait d’ailleurs une demande d’extradition, afin de pouvoir interroger Lelandais dans les locaux de leur ambassade à Paris : « Nous avons douze enquêteurs qui sont impatients de lui poser quelques questions. »

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *