Emeutes en France suite à la victoire des bleus : la police accuse des groupes organisés de mauvais perdants belges qui se seraient joints à la liesse

riot
De nombreux débordements ont été observés en France la nuit dernière, après la victoire des bleus en finale de Coupe du Monde de football. Plusieurs dizaines de cas de vitrines brisées, de coups et blessures, ou encore de voitures brûlées, ont été recensés dans toutes les grandes villes de l’hexagone. A Paris, sur les Champs Elysées, une bande d’une trentaine de jeunes ont pénétré dans le drugstore Publicis, ainsi que dans plusieurs autres magasins, pour procéder à des pillages.

Parlant d’une voix unanime, la police dénonce l’oeuvre de bandes de mauvais perdants belges qui se seraient joints à la liesse. « Ces supporters belges mauvais perdants sont tellement frustrés qu’ils ont envoyé chez nous des bandes organisées, dans le but de tout casser pour gâcher la fête« , expliquait ce matin le brigadier-chef Jean-Marie Prétentieux du corps de Gendarmerie de Paris.

Les autorités belges n’ont pas confirmé l’information, se contentant de certifier qu’à Bruxelles, aucun incident n’avait été déploré en marge des manifestations organisées dans le cadre du retour des Diables Rouges au pays, lesquels ont rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans la capitale.

E.K.

Comments
  1. danielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *