« Bougez-vous les tarlouzes », la chanson du rappeur Damsodo pour les Diables Rouges, suscite la polémique

damsoDes voix de plus en plus nombreuses s’élèvent contre le choix de confier à Damsodo la tâche de composer le prochain hymne des Diables Rouges. Le collectif féministe « Ni Putes, Ni Prostituées » s’est notamment insurgé contre cette décision de l’Union Belge, qualifiant de misogynes certains textes du rappeur bruxellois. De son côté, ce dernier assume totalement son style décomplexé, et est fier du travail qu’il a accompli pour notre équipe nationale : « A nouveau, la musique urbaine est victime de discrimination. Je ne vois pas ce qu’on me reproche, je suis un vrai artiste. J’ai effectué un travail de profondeur, je suis allé voir les matchs, j’ai parlé aux supporters. J’ai entendu gronder la rumeur populaire, les fans qui accusent certains joueurs d’être moins concernés, au moment de revêtir la tunique de leur pays. C’est pour cette raison que la chanson s’appelle « Bougez-vous les tarlouzes« .

En exclusivité, nous nous sommes procurés les premiers couplets du texte écrit par Damsodo :

 

Bougez-vous les tarlouzes

Qui ne pensez qu’au flouze

Pour tous les fanzouzes

Qui veulent boire la binouze

Bougez-vous les glandus

Sortez vos doigts du cul

De vos meufs aux obus

Qui vous touillent le barbu

Bougez-vous les pleureuses

Debout les paresseuses

Enfilez vos vareuses

Au lieu de ces véreuses

Bougez-vous les bâtards

Vous n’êtes pas des rockstars

Tu veux l’or du Qatar ?

Empoche d’abord la victoire

A la question de savoir s’il craint que l’Union Belge ne censure son texte, Damsodo se veut confiant : « Je ne fais que dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Et puis, ils ne trouveront personne capable de faire autant de rime en -ouze. »

E.K.

Comments
  1. Jahid

Répondre à Jahid Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *