Le chanteur Grégoire accusé de « destruction de patrimoine culturel anglais » : Noel Gallagher se joint à la plainte déposée par ses compatriotes

gregoirephoto : Georges Biard, D-d-d-d-d-d-card – licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license.

« Toi + moi + mon avocat » : Grégoire se trouve dans de sales draps. En cause, une vidéo, publiée le mois dernier par le compte YouTube officiel de la SNCF, sur laquelle l’artiste français reprend une chanson d’Oasis sur un piano de gare. Après le « bad buzz » provoqué par cette version très personnelle, en anglais dans le texte (ou presque), on apprenait cette semaine que Grégoire était la cible de plusieurs plaintes déposées par des sujets de sa majesté, au motif de « destruction du patrimoine culturel anglais« . Ils sont donc nombreux, outre-manche, à penser que Grégoire est une sorte de « taliban de la chanson ». A commencer par le premier concerné : Noel Gallagher, ex-membre du groupe Oasis, qui déclare avoir vécu comme un véritable viol l’écoute de cette version de la chanson dont il est l’interprète-compositeur original. Après quelques jours d’hésitation, il a finalement décidé de rejoindre le mouvement de plaintes lancé par ses compatriotes, argumentant que « casser la gueule à ce connard pour ce qu’il a fait ne sera pas suffisant« . Affaire à suivre donc !

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *