Concert annulé à Rotterdam : le chauffeur de la camionnette ne transportait pas des bonbonnes, mais bien des « bobonnes »

bobonne

photo : ArtWithTammy (pixabay)

Pays-Bas. Les autorités ont décidé de relâcher l’individu interpellé mercredi soir, dans le cadre de l’enquête sur les menaces terroristes qui ont conduit à l’annulation du concert du groupe de rock californien « Allah-Las« . Il semble désormais acquis que ce chauffeur de camionnette était détenu sur base d’une information erronée. Selon les déclarations du Lieutenant Kakezak de la police de Rotterdam : « Lors de son interpellation, la personne de type subsaharien susmentionnée nous avait affirmé détenir à l’arrière de son véhicule de type fourgonnette blanche des bonbonnes, soit des récipients sous pression contenant du gaz de type explosif. Or, s’agissait bien de bobonnes, soit une demi douzaine de personnes âgées de sexe féminin. Il nous apparait présentement qu’une petite erreur de type prononciation se soit passée, désolé.« 

Le lieutenant a également rassuré la presse en affirmant que chacune des dames âgées avait été extraite de la camionnette et rendue à sa famille respective. Ce quiproquo n’explique toutefois pas la présence de ces personnes à l’arrière de la camionnette, coincées entre deux caméras, un canapé en cuir et une équipe de tournage vêtue de t-shirts « Jacquie et Michel ».

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *