Donald Trump et Kim Jong Un prêts à se rencontrer pour savoir qui a la plus grosse quequette

cornichonLes tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord se sont encore accentuées cette semaine, après que Donald Trump ait accusé Kim Jong Un d’avoir un micropénis. « Il fait le malin avec tous ses chars et ses missiles, mais je sais de source sûre qu’il a une petite bite. Il n’y a pas de comparaison possible, j’ai une bien plus grosse kette que lui« , annonçait ainsi le président américain dans un tweet datant de ce lundi. « Donald Trump a perdu la raison, répondait le dirigeant nord-coréen dans un communiqué officiel. S’il ne veut pas subir mon courroux, le président américain devra reconnaître toute la grandeur du Bien-Aimé Attribut. Je suis peut-être asiatique, mais j’en ai dans le slip. » Aussitôt, Trump surenchérissait : « Ce gros pansu tout jaune n’est qu’un piwi« , et la réponse cinglante de Pyongyang ne se faisait pas attendre : « C’est celui qui le dit qui l’est.« 

Cette escalade verbale est prise très au sérieux par la communauté internationale, qui craint le début d’un conflit nucléaire dans la zone est-asiatique. Pour ramener le calme, une délégation de l’ONU va proposer aux deux dirigeants de se rencontrer pour comparer la taille de leur quequette. « Ces tensions ne seront pas apaisées sans rencontre diplomatique entre les deux pays, confirme le porte-parole de l’ONU. Ces deux-là doivent abaisser leur froc et comparer la taille de leur quequette, pour savoir lequel des deux a la plus grosse. Il en va du bien de l’humanité.« 

E.K.

 

Crédit photo :

Gage Skidmore from Peoria, AZ, United States of America

User P388388 on Wikimedia Commons

Geralt (pixabay)

Pavlofox (pixabay)

- modifications effectuées ;

This file is licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International license.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *