Suite à sa poignée de main avec Donald Trump, Vincent Kompany se fracture le métacarpien

VKDTLa visite de Donald Trump à Bruxelles ne laissera pas de bons souvenirs à Vincent Kompany. Invité par Charles Michel en sa qualité de sportif belge de renom, le capitaine des Diables Rouges a subi la vigoureuse poignée de main du président des Etats-Unis. Le bilan est grave : fractures du métacarpien, du trapézoïde, et de quatre phalanges médianes et proximales, pour un total de huit à dix semaines d’arrêt et de revalidation. Une véritable tuile pour le défenseur qui devait faire son retour dans la prochaine sélection de Roberto Martinez, annoncée jeudi prochain. Selon certaines sources, le coach national serait aujourd’hui fortement énervé contre le Premier Ministre, qu’il accuse de ne pas avoir mesuré les risques encourus par une rencontre entre Trump et son joueur. Il aurait affirmé que s’il avait été prévenu, il aurait « encouragé Vincent à porter des gants en kevlar double épaisseur.« 

E.K.

Crédit photo : Mike SerigrapherMichael Vadon – licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Generic license.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *