Refusant de choisir entre une pizza et des pâtes, Jean-Luc Mélenchon se laisse mourir de faim dans une pizzeria

pizzeria-705842_960_720Ce dimanche midi, les clients du restaurant italien « La Mortacci Tua » n’en ont pas cru leurs yeux. En effet, cette modeste pizzeria située au 125 rue Jean-Pierre Mader à Paris a eu l’honneur d’accueillir un invité très spécial, en la personne de Jean-Luc Mélenchon. En revanche, le leader de la « France insoumise » n’avait pas prévenu qu’il passerait plusieurs jours dans l’établissement… « Il est arrivé jeudi soir pour manger seul, raconte le patron Gian-Maria Faschifo. Notre carte n’est pas très fournie, nous ne pouvons proposer que des pâtes ou des pizzas. Monsieur Mélenchon ne voulait ni l’un, ni l’autre, et il s’est contenté de renvoyer le serveur en cuisine, sans un mot de plus. Les heures passant, il ne désirait toujours rien consommer. » Même la fermeture n’arrivera pas à le faire bouger : « Je pensais qu’il finirait par se décider, mais ça fait quatre jours qu’il est là et qu’il n’a pas l’intention de commander quoi que ce soit. »

Alors, le restaurateur inquiet a appelé un médecin, pour ausculter l’ancien ministre qui semble se dépérir. « Le docteur lui a demandé s’il ne voulait toujours pas manger, et il a répété qu’il ne voulait ni pâtes, ni pizza. Et que donc il allait continuer à rester là, sans rien avaler. Vous parlez d’un homme borné … » A l’heure d’écrire ces lignes, Jean-Luc Mélenchon se trouve toujours à la table n°12 de la pizzeria. Et personne ne sait quoi faire pour l’en déloger. « J’ai voulu le faire réagir et je lui ai dit que dans ce cas, quelqu’un d’autre allait choisir à sa place. Mais même ça, il s’en fout.« 

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *