Ahmed, ouvrier chez Whirlpool, témoigne : « Marine Le Pen a refusé de faire un selfie avec moi ! »

selfieMLPCette semaine, la visite des deux candidats au second tour de l’élection présidentielle à l’usine Whirlpool d’Arras a fait couler beaucoup d’encre. On a notamment vu Emmanuel Macron subir un accueil mitigé, tandis que Marine Le Pen offrait des selfies à tout va aux ouvriers venant à sa rencontre. Mais selon certaines sources, la présidente du FN aurait refusé de poser à côté de certains d’entre eux. Nous avons recueilli le témoignage d’Ahmed, 37 ans, monteur de tambours de machines à laver chez Whirpool depuis 2005 : « Les collègues me disaient : « Vas-y, elle est sympa, elle a beaucoup de dents mais elle ne mord pas ! » Alors je suis allé vers elle pour un selfie, mais contrairement aux autres, elle m’a littéralement nié, et son service d’ordre m’a sèchement éloigné…« 

Professeur de politologie à l’Université de Petit-Rechain, Jean-Marie Baratin illustre cette stratégie par « la nécessité de ne pas froisser son électorat de base. Aujourd’hui, la force de Marine Le Pen, ce sont les déçus des partis traditionnels. Mais elle ne doit pas oublier d’entretenir ses premiers supporters, à savoir les racistes primaires. Ils risquent de lui tourner le dos s’ils la voient sympathiser avec un Français d’origine étrangère. » Mais cette manœuvre ne risque-t-elle pas de lui nuire en cas de médiatisation ? « Aucun risque. Les gens sont trop occupés à scruter les moindres faux pas de Macron. Le Pen peut dormir tranquille jusqu’à dimanche. « 

E.K.

Crédit photo : Internaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *