Messancy : un ouvrier du parc à conteneurs renvoyé au motif qu’il est « trop sympa avec les gens »

parkakonC’est un licenciement pour le moins polémique que nous raconte ce matin nos confrères du magazine Vlan. Fraîchement engagé pour travailler au sein du parc à conteneurs de Messancy (province de Luxembourg), Jean-Marie Encombrants a appris la rupture unilatérale de son contrat ce jeudi matin. Motif : il serait « trop sympa avec les gens« . Pour cet ouvrier de 41 ans, c’est la consternation. Joint par notre rédaction, il reconnait avoir dit « bonjour« , « merci » et « s’il-vous-plait » à plusieurs habitants venus déposer leurs déchets recyclables, mais « sans pour autant avoir fait preuve de politesse exacerbée« . Quant au responsable que nous avons contacté, il justifie cette décision en affirmant que l’ex-employé « minait le moral de l’équipe avec son sourire et ses bonnes manières. Ce langage, qui témoigne d’une appréciable courtoisie et d’une bonne éducation, bouleverse les procédures et l’organisation mise en place au sein du parc. Les autres ouvriers risquaient de se sentir obligés de changer radicalement leurs habitudes. » Ce fait en rappelle un autre, similaire, survenu l’année dernière, lorsque la commune voisine d’Aubange avait renvoyé un gardien du parking communal qui rendait la monnaie juste à tous les automobilistes.

E.K.

 

Crédit photo : Jean housen (licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license.)

ndlr. Au vu du nombre important de réactions « 1e degré » suscitées par cet article, nous rappelons à nos aimables lecteurs que La Fraîche Gazette est un site d’information parodique. Si vous croyez réellement qu’on peut s’appeler Jean-Marie Encombrants et en plus travailler dans un parc à conteneurs, alors vous avez peut-être un problème personnel à résoudre …

Comments
  1. Fontaine
    • Muller
    • Hausse Danielle
    • Spoiden
  2. Sefiou
    • Victor M.
  3. ROBY
  4. Isabelle BREELS
    • Bellana Tores
  5. ancienne messancéenne
  6. Deckers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *