Commission Publifin : selon son médecin, André Gilles n’a pas pu se présenter « car il a ses règles »

doctor-with-tabletOn en sait à présent plus sur les raisons qui ont poussé André Gilles à ne pas se présenter devant les enquêteurs de la commission Publifin / Nethys, alors que sa présence était fortement souhaitée. En effet, selon son médecin, le socialiste était bloqué au lit à cause de douloureuses menstruations. « Depuis des années, mon client souffre fortement durant ses périodes d’ovulation. Celles-ci qui se font particulièrement handicapantes, au fur et à mesure qu’il approche de la ménopause. » Dans l’entourage du député provincial, on confirme « le tourment enduré par ce dernier, notamment dû à d’abondantes pertes sanguines. » Espérons qu’il sera retapé pour la prochaine séance de la commission, qui aura lieu le 9 mars. « Rien n’est moins sûr ; on attend les résultats des analyses, qui doivent déterminer l’état d’avancement de son osthéoporose« .

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *