Pénélope Fillon porte plainte contre l’Assemblée Nationale pour licenciement abusif

fillonLFGEn début de semaine, de nouvelles révélations sont venues s’ajouter au passif du couple Fillon, décidément dans la tourmente. Comme révélé par le Canard Enchaîné, Pénélope Fillon aurait touché 45,000 euro de prime de licenciement, lorsqu’elle fut démise de ses fonctions fictives à l’Assemblée Nationale. Non content de défendre la légalité des emplois de son épouse, François Fillon a profité de ces divulgations pour critiquer publiquement les conditions du limogeage de son épouse. Selon lui, le département des ressources humaines de l’Assemblée Nationale n’aurait pas respecté le préavis légal, ni les conditions de mise en demeure. Le candidat à la présidentielle a ajouté qu’ils entendaient bien porter plainte pour licenciement abusif, et « récupérer l’entièreté des primes dues eu égard à leurs droits de citoyens ».

E.K.

Crédit photo : Jack Rabbit Slim’s, Marie-Lan Nguyen (modifications effectuées)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *