Axel Witsel : « Je ne suis pas venu en Chine uniquement pour l’argent, je compte aussi faire un peu de tourisme »

800px-Shigatse2Le transfert d’Axel Witsel au club chinois de Tianjin Quanjian continue de faire couler l’encre. Au pays, beaucoup s’attristent que le joueur ait privilégié l’aspect financier au détriment d’un défi sportif relevé, surtout à un âge encore bien éloigné de la retraite. Le Liégeois est au courant de cette polémique, et a tenu a rassurer tout le monde : non, il n’est pas parti en Chine uniquement pour l’argent.

« C’est vrai que l’aspect financier a joué un rôle prépondérant dans ma décision. Mais je ne suis pas venu ici uniquement pour l’argent. La Chine dispose d’un patrimoine culturel ancestral, qui s’étend de la préhistoire à nos jours. Son évolution depuis le moyen âge jusqu’au vingtième siècle me passionne, et plus particulièrement la dynastie Ming, qui mit fin à la domination mongole en 1368. Ce fut d’ailleurs la dernière lignée d’empereurs dominés par les Han . Ce transfert est pour moi l’occasion unique de pouvoir m’imprégner de cette culture et approfondir mes humbles connaissances. »

Rappelons en effet qu’Axel Witsel est un féru d’histoire. Lors de son précédent transfert au Zenit St Petersbourg en 2012, il se réjouissait déjà de « découvrir cette formidable architecture et passer des journées entières dans le mausolée de Lénine« . Espérons tout de même qu’entre deux visites, il lui restera un peu de temps pour jouer au football.

E.K.

Crédit photo : Antoine Taveneaux, Кирилл Венедиктов (modifications effectuées)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *