Le président Trump va amnistier Bernard Maddoff

BernardMadoffLa décision de Barack Obama de gracier partiellement Chelsea Manning n’a pas du tout plu au camp républicain. Cette militaire transsexuelle s’était rendue coupable d’avoir transmis des documents secrets au site Wikileaks, et avait écopé d’une peine de 35 ans de prison, ramenée à 7 par le futur ex-président démocrate. La réaction de Donald Trump ne s’est pas fait attendre : par le biais de son compte Twitter, le toujours futur président a annoncé son intention d’accorder l’amnistie à Bernard Madoff, le célèbre financier condamné pour escroquerie en juin 2009.

« Bernard a purgé une dure peine de prison pour avoir monté des structures financières que certains ont assimilé à des systèmes de type Ponzi. Il faut cependant raison garder et savoir faire la part des choses entre créativité et escroquerie. J’estime que la peine de 150 ans de prison est largement disproportionnée, par rapport à d’autres banquiers ayant souffert eux aussi de la crise. Justice sera ainsi rendue.« 

Le truculent milliardaire ne compterait pas s’arrêter en si bon chemin ; certaines sources affirment qu’il aurait également l’intention d’accorder la grâce posthume à Ted Bundy.

LLP,

correspondant politique pour La Fraiche Gazette

Crédit photo : Gage Skidmore (modifications effectuées)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *