Télévision : un couple refusé au casting de « Super Nanny » parce que leurs enfants s’appellent Clothilde et Jean-Baptiste

160803supernannyDiffusée sur TF1, l’émission « Super Nanny » met en scène une éducatrice placée en immersion auprès d’une famille. Sympa mais autoritaire, celle-ci enseigne aux parents des méthodes d’éducation afin de les aider à élever leurs enfants. Si cette émission  de téléréalité renouvelle son succès depuis plus de dix ans, elle le doit avant tout à une équipe de casting affûtée. Les familles sélectionnées pour accueillir Super Nanny et ses caméras sont choisies selon des procédés très scrupuleux, au risque de faire beaucoup de mécontents.  Et parmi les écartés, certains ne se privent pas pour étaler leur frustration sur les réseaux sociaux. C’est le cas de Julien et Anaïs ; après avoir passé le casting pour l’émission dans les studios de TF1, ce couple originaire de Compiègne s’est vu refuser le droit de participer à l’émission. Motif : le prénom de leurs enfants, qui s’appellent Clothilde et Jean-Baptiste.

La légèreté de l’explication peut surprendre. Pas selon la production, pour qui ce refus s’inscrit dans une logique de continuité. « L’émission propose toujours des techniques d’éducation, mais son objectif principal est de susciter la médisance. Cela est plus spontané si les enfants portent des prénoms anglo-saxons. Ce qu’on recherche avant tout, c’est la suite des « ânes » et des « hey » : Alan, Dylan, Sullivan, Donovan,… Purdey, Shirley, Lindsay, Kimberley,… Et si on les a tous sous le même toit, c’est jackpot. » Mais à force d’être gavé de stéréotypes, le téléspectateur ne va-t-il pas de se lasser ? « Aucun risque. La plupart des gens qui regardent l’émission ont déjà une vie de merde, alors ils ont besoin de savoir qu’il y a toujours pire qu’eux. Et puis soyons honnêtes, Bernard ou Charles-Henry, ça ne fait pas très quart-monde.»

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *