Enquête à la DH suite à la publication d’un article sur le beau temps, sans photo de fille sexy en bikini

newspapers-444448_960_720

Ce mercredi matin, le journal belge francophone « La Dernière Heure » a choqué une grande partie de son lectorat, dans des circonstances qui restent encore à déterminer. A l’origine du drame, un article publié sur le site web du quotidien, traitant du regain de température de ces derniers jours et justement intitulé « Le beau temps revient« . Si le corps de l’article n’a en soi rien de déplacé, il en est tout autre de la photo sélectionnée pour l’illustrer. Celle-ci offre une magnifique vue sur une plage de sable fin, surmontée d’un ciel bleu azur dans lequel plane une mouette blanche. Or, cette image va à l’encontre du bon sens imposé par la ligne éditoriale, au vu du fait qu’on n’y trouve aucune fille sexy en bikini capturée en pleine pause suggestive. L’erreur a été rapidement identifiée, et l’article retiré de la Une du site, mais trop tard : la toile s’était déjà emparée de ce qu’il est désormais commun d’appeler « l’affaire de la photo sans gonzesse à moitié à poil« .

Du côté de la direction, la consternation est totale. On se demande comment cette grave faute déontologique a pu se produire. En effet, la procédure de publication implique plusieurs relectures avant la mise en ligne. Une enquête interne est déjà en cours, mais la piste du piratage est privilégiée. Selon le rédacteur en chef Jean-Marie Lubrique, l’article ne peut avoir été rédigé par un membre de la rédaction, pour la simple et bonne raison qu’il ne contenait aucune faute de grammaire ni d’orthographe.

E.K.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *