JO : Charline Van Snick éliminée sur kawazaki lors d’un combat maki-sushimi

160806judoCruelle désillusion pour Charline Van Snick : la judoka belge a été éliminée au second tour de l’épreuve, dans la catégorie des -48 kg. La double championne d’Europe en titre, qui avait remporté une médaille de bronze aux Jeux de Londres en 2012, s’est inclinée sur kawazaki (après 1’29 de combat sur maki sushimi) des œuvres de la Brésilienne Sarah Menezes, championne olympique en titre.

Van Snick avait pourtant bien entamé la rencontre, en délivrant un daihatsu à son adversaire. Elle parvenait ensuite à l’immobiliser avec un hitachi (prise qu’elle maîtrise particulièrement bien). Mais la Brésilienne réussissait à se dégager à l’aide d’un fujitsu, avant d’infliger un isuzu, puis un toshiba à notre compatriote. Sonnée, Van Snick n’allait pas voir venir le kawazaki avec laquelle son adversaire allait briser ses rêves de victoire.

Terriblement déçue, la Belge n’a pas souhaité s’exprimer. « Le kawazaki, je ne suis pas tout à fait certain qu’il soit valable. Il est peut-être vite donné, elle appuyait quand même fort sur ses ischios », a estimé après le combat son coach Jean-Marie Castagne. « Le combat a été très serré. Charline était physiquement prête, elle a peut-être un peu manqué de Feng Shui, car elle n’a pas pu accélérer son bandai après le mazda. »

Avec elle s’envole l’un de nos plus grands espoirs de médaille, mais aussi la possibilité d’un jour enfin comprendre et visualiser les prises incompréhensibles de ce sport ancestral.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *