Accusé de pédophilie, ce prêtre se défend : « Cet enfant avait un Pokemon dans le slip »

160527-eglise-600x350

Le Père Michel de l’Abbaye de Saint-Dylan-les-Selfies est dans de beaux draps : ce mardi midi, il a été pris « la main dans le sac » entrain de se livrer à des attouchements sur le petit Jean-Marie, un enfant de choeur de huit ans. Immédiatement privé de liberté, l’homme d’église a été emmené à la gendarmerie. Lors de son interrogation, il a fermement nié les accusations dont il faisait l’objet, affirmant qu’il ne faisait que de suivre son application « Pokemon Go », selon laquelle le petit Jean-Marie « avait un Bulbizar dans le slip« .

De prime abord peu crédible, la défense du prêtre se voit pourtant renforcée par d’autres témoignages en provenance d’écoles, bureaux ou lieux de culte divers. De nouveaux joueurs affirment en effet avoir aperçu des Pokemon dans des endroits aussi confidentiels que des décolletés ou des petites culottes – voire même des rectum dans certains cas extrêmes. Il semblerait donc bien que le jeu populaire du moment puisse effectivement dissimuler des proies dans l’intimité de tout-un-chacun. Une enquête suit son cours et devra le déterminer. Auquel cas, on craint que des situations similaires ne se multiplient un peu partout.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *