Festival de Cannes : après une semaine, les organisateurs se rendent compte qu’ils ont oublié de programmer des films

160518 CannesCrédit photo : Julien Magne, mypouss, tangi bertin, Kristina Servant, Alain Zirah, phalenbdlv, Julieta Alvarez Leal, Christopher Dombres (modifications effectuées)

Ce 18 mai, cela fait une semaine qu’a débuté la 69e édition du Festival de Cannes. Comme chaque année, cet événement fait la part belle aux défilés de stars sur le célèbre tapis rouge, aux tenues extravagantes esquissant des parties défendues de l’anatomie, ou encore aux anecdotes de soirées mondaines mêlant sexe, drogues, alcool et vomi. Des soirées durant lesquelles des couples de célébrités se forment et se déforment, sous l’œil avide des paparazzis à l’affût de chaque image indiscrète.

Mais après 7 jours de fête et de strass, les organisateurs du Festival viennent de s’apercevoir qu’ils ont commis une énorme bourde. « Je m’en suis rendu compte alors que je terminais de préparer cathering pour les sponsors à l’Hotel Rodriguez, explique le secrétaire vice-président Jean-Marie Caméo. J’ai vérifié la liste des inscrits pour le concours et les réservations de salles : rien n’avait été fait. Et là je me suis dit : merde, on a oublié les films ! ».

Si la bourde est incroyable, elle n’en reste pas moins compréhensible. « Pour notre défense, un festival comme celui-ci se prépare plus d’un an à l’avance. Entre les stars, les soirées, le service de sécurité, la presse écrite et télé, les invités qui n’ont rien à voir, les pubs pour cosmétiques, les bateaux, les belles bagnoles et les filles à poil, l’agenda déborde. Alors oui, cette année on a oublié le cinéma. En même temps, ce n’est pas la première chose à laquelle on pense quand on va au festival du film de Cannes. Et à vrai dire, il y a tellement d’activités qu’on n’a jamais le temps d’aller en voir. »

Il reste cependant quatre jours de festival et du côté du comité, on compte bien en profiter pour réparer cette énorme bévue. « Nous avons donné des GoPro à quelques assistants et nous les avons envoyés dans les rues de Liège, avec comme consigne de filmer les gens. On fera passer le montage pour le dernier film des frères Dardenne. Les critiques vont adorer. »

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *