Les mots « minga », « mijole » « baraki » et « aussinon » font leur entrée dans le dictionnaire

160517 dico

Crédit photo : Arnaud Limbourg

Chaque année, de nouveaux mots font leur entrée dans le dictionnaire, de telle sorte que le grand guide du vocabulaire francophone puisse être en phase avec son époque. Et le moins que l’on puisse affirmer, c’est que les mots « bleus » de 2016 sont axés sur le langage courant, de style « fond d’autobus ». La preuve avec « minga » (synonyme de « sapristi ! »), « mijole » (jeune fille affriolante), le mythique « baraki » (1. Personne sale 2. Individu mal élevé, provenant généralement d’une classe sociale inférieure 3. Supporter du Standard de Liège) et la conjonction « aussinon » ( « aussi » + « non », admise après des années d’utilisation incorrecte, car on dit bien « et sinon », bordel), qui cette année ont l’honneur d’être admis par l’académie française. Ces nouveautés reflètent le vent de modernité qui anime l’hémicycle des immortels. Cette tendance devrait se confirmer dans l’édition 2018, pour laquelle font d’ores et déjà débat les termes « oufti », « ketter » et « gayole ».

Disponible dès ce jeudi, l’édition 2017 du Petit Robert compte plus de 2.800 pages. A cette occasion, rappelons qu’il est plus facile de faire rentrer « mijole » dans le dictionnaire que le contraire.

E.K.

Comments
  1. stephen
    • lola
  2. depaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *