Pour éteindre la polémique, Mohamed Abdeslam ajoute que « même Hitler a sauvé des juifs en se suicidant »

160413 Salah_AbdeslamCe jeudi, on apprenait le licenciement de Mohamed Abdeslam par la commune de Molenbeek. En cause, des propos tenus sur son frère, selon lesquels ce dernier aurait « sauvé des vies en décidant de ne pas se faire sauter à Paris. » Certes, il n’est pas faux de dire que cela aurait probablement aggravé le bilan des victimes. En revanche, on peut fortement douter que ce fut la raison qui poussa Salah Abdeslam à rester en vie au soir du 13 novembre.

Selon des sources pas nécessairement fiables, le dernier membre de la fratrie qui ne soit ni mort, ni enterré, tenterait à présent de justifier ses propos. Dans une interview à paraître dans Spirou Magazine, il aurait déclaré, dans un même ordre d’idées, que « même Hitler a sauvé des juifs lorsqu’il s’est suicidé dans son bunker. Idem pour Marc Dutroux qui a sauvé de nombreuses fillettes en se faisant arrêter. » Bien que sa situation professionnelle ne puisse en pâtir davantage, ces nouvelles paroles maladroites risquent bien d’amplifier la polémique. Pire: on craint même qu’elles ne lui attirent la sympathie de Laurent Louis.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *