Salah Abdeslam a renoncé à se faire exploser au Stade de France car il voulait voir la fin du match

stade_de_franceSalah Abdeslam, suspect clé des attentats du 13 novembre arrêté vendredi à Molenbeek, a affirmé aux enquêteurs belges qu’il « voulait se faire exploser au stade de France » le soir des attentats, avant de faire « machine arrière ». Le terroriste a expliqué avoir changé d’avis car il voulait voir la fin du match France – Allemagne, qui se déroulait ce soir-là au Stade de France. Séduit par le jeu des deux équipes, et parce que c’était la première (et dernière) fois qu’il assistait à un match de cette envergure, Abdeslam voulait attendre la fin de la partie avant de mourir en martyre. En outre, ayant lui-même entrainé des kamikazes pour Daech, il aurait souhaité féliciter Didier Deschamps « de coach à coach » pour la stratégie mise en place face à la mannschaft. Selon le procureur, ce témoignage est de bonne augure pour l’Euro 2016, car « cela démontre que peu importe la détermination d’un individu, elle peut être remise en cause par un bon match de football. »

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *