Frank Ribéry se dit « courroucé » par la réforme de l’orthographe

160409 ribéry dictionnaire

Crédit photo : Arnaud Limbourg, Nazionale Calcio (modifications effectuées)

Si la presse et les sommités académiques de France et de Navarre ont largement commenté l’application prochaine de la réforme de l’orthographe, on a peu ou pas entendu les personnalités du spectacle ou du sport sur le sujet. C’était sans compter sur la sortie pour le moins surprenante du footballeur Franck Ribéry. Le joueur du Bayern de Munich y est aussi allé de son analyse et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne mâche pas ses mots:

« Je suis courroucé, je dirais même ulcéré par cette atteinte inacceptable à notre belle langue française. Ce sont Flaubert et Zola qu’on assassine ! Comment l’Académie française, ce ramassis de vieux bonshommes grabataires engoncés dans leurs certitudes et leur vanité, a-t-elle pu porter une telle estocade contre notre séculaire idiome ? »

Interrogé sur cette soudaine prise de position linguistique, monsieur Ribéry a décoché une nouvelle volée de bois vert contre les certitudes et les lieux communs.

« Je tiens à m’inscrire en faux contre cette idée qui veut que tous les sportifs ne sont que des tas de muscles décérébrés, hermétiques à toute forme de culture. Bien que ce fusse malheureusement le cas de la majorité de mes congénères, nous sommes malgré tout une poignée d’irréductibles et indécrottables amoureux des belles lettres et du bien parler. »

Si elle a peu de chances d’infléchir la position de l’Académie française, cette sortie aura au moins le mérite de nous faire découvrir une autre facette d’une personnalité jusque-là peu habituée à la rubrique culture de la presse.

Walt Ever.

Comments
  1. Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *