Clash sur Twitter : Gilles Verdez s’en prend à un bocal de cornichons qu’il ne parvient pas à ouvrir


160412 Gilles_Verdez

Crédit photo : Acrobatedu5 (modifications effectuées)

Gilles Verdez n’a décidément pas sa langue dans sa poche. Bien connu des téléspectateurs de « Touche Pas à Mon Poste« pour ses coups de gueule à répétition, le chroniqueur s’en est pris cette fois à un bocal de cornichons, qu’il ne parvenait pas à ouvrir malgré ses multiples tentatives. Sur Twitter, il n’a pas mâché ses mots envers le pauvre bocal, ni envers la direction du groupe industriel alimentaire à l’origine de sa fabrication:

Les twittos ont rapidement réagi à ces propos pas très classes. A commencer par le distributeur lui-même:

Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, le trublion de la bande à Hanouna sait créér le buzz.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *