A cause de l’augmentation du prix de l’eau, de plus en plus de wallons se lavent à la Carapils

robinetMauvaise nouvelle pour les wallons : après l’électricité en 2015, c’est la facture d’eau qui augmentera en 2016. D’après nos informations, le Comité d’Organisation Urbain et Intrasectoriel Liégeois de Livraison d’Eau (le C.O.U.I.L.L.E) devrait avaliser lundi prochain l’augmentation du coût du mètre cube TVAC, passant de 4,967 euros à 5,699 euros. La démarche se veut autant financière qu’écologique, puisqu’elle tend à inciter les ménages à surveiller leur consommation. Certaines familles n’ont cependant pas attendu l’entrée en vigueur de ces nouvelles normes pour rechercher des alternatives. Ainsi, les dernières enquêtes menées par la Société Officielle d’Observation Ménagère Intra-Européenne (la S.O.D.O.M.I.E) démontrent que de plus en plus de ménages wallons ont remplacé l’eau par la Carapils dans la vie de tous les jours. En effet, depuis le mois d’octobre, le coût du mètre cube de Carapils reste inférieur à celui de l’eau. Boire, cuisiner, se laver, se brosser les dents, laver sa voiture à la Carapils est donc devenu le quotidien de nombreuses familles walonnes. Cette astuce comporte toutefois un hic : on assiste à une recrudescence de tentatives de home-jacking dans les maisons concernées, souvent opérés par des bandes de marginaux, de syndicalistes actifs ou d’étudiants membres de comités de baptême.

E.K.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *