Rencontre avec Nathan, 8 ans, parolier pour Black M.

151013blackMDu haut de son mètre douze, il affiche une assurance que ses camarades doivent lui envier. Mais lorsqu’il s’agit de parler de lui, il fait preuve d’une grande modestie. Car à huit ans, Nathan n’est déjà plus n’importe qui : il s’agit d’un des paroliers du rappeur Black M. Et si l’ancien membre de la « Sexion d’Assaut » enchaîne les succès depuis un an maintenant, il le doit autant au logiciel Autotunes qu’à ses collaborateurs de l’ombre. Nathan, c’est lui qui a écrit le tube « Sur ma route ». Une inspiration de génie, qui a débouché sur un vrai travail de fond.

« J’étais en route vers la piscine avec ma maman, et comme j’étais sur la route, ça m’a donné l’idée d’écrire une chanson qui s’appelerait « Sur ma route ». Le plus difficile c’était de trouver des rimes en -oute. » Mais le garçon va démontrer une ingéniosité hors norme : « Des mots qui finissent par -oute, il n’y en a pas 500. Et puis il faut aussi que le texte ait du sens, enfin un minimum quoi. Je me suis aperçu qu’en commençant par « Sur ma route, oui« , je pouvais trouver des rimes en -i, ce qui est beaucoup plus facile. Quand j’ai terminé le premier couplet, je n’ai eu qu’à le répéter pour en faire un deuxième. C’est mon ami Lucas qui m’a donné l’idée, il écrit pour Colonel Reyel. »

Une fois le texte couché sur papier, il ne restait plus qu’à le mettre en musique. « Pour ça j’ai eu de la chance, Léa venait d’avoir sa troisième leçon de solfège. C’est ma petite soeur. » Voilà comment grâce à Nathan, Black M a obtenu son premier tube ! Et pour le jeune garçon, les retombées furent grandioses : « Par la suite j’ai été contacté par Jean-Jacques Goldman pour coécrire la dernière chanson des Enfoirés. C’est moi qui lui ai soufflé la rime « j’envie tellement ta jeunesse – je l’échange contre ta caisse ». Parce que quand je serai grand j’aimerais bien apprendre à conduire. »

Et il peut croire en ses rêves, à l’aube d’une carrière que l’on devine parsemée de succès populaires.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *