Bébé abandonné à Saint-Trond : la police retrouve la mère en suivant le cordon ombilical.

150819BBCe mardi, les médias belges relayaient l’étrange découverte d’un chauffeur de bus De Lijn. Lors d’une pause, l’homme a découvert un bébé abandonné sur le bord d’une route dans la région de Saint-Trond. La cocasse anecdote, et le soulagement de constater que le jeune enfant était indemne, ne devait évidemment pas éluder l’acte gravissime posé par la mère du nourrisson. La police trudonnaire s’est donc rapidement emparée de l’affaire pour tenter de retrouver celle-ci.

Grâce aux premiers examens effectués par le service pédiatrique de l’hôpital de Saint-Trond sur la petite Marie (ainsi provisoirement prénommée par le personnel hospitalier), les enquêteurs ont très vite disposé d’informations capitales. L’enfant se portait bien, il était né seulement quelques heures auparavant et, détail important, son cordon ombilical était toujours attaché. La suite, c’est Jan Vanhetbril, inspecteur principal à la police de Saint-Trond, qui la raconte : « Quand le hôpital a dit que la cordon du nombril il était encore attaché, j’ai souvenu de mes cours de anatomie de l’école de police et je pensé que peut-être je pouvoir trouver le maman en suivant la fil ».

Cette intuition s’est avérée payante puisque, effectivement, la maman se trouvait à l’autre bout du cordon. La jeune femme, âgée de 22 ans, sera présentée ce mercredi devant un juge d’instruction en vue d’une inculpation pour abandon d’enfant. Son avocat a d’ores et déjà annoncé qu’il contesterait cette prévention dans la mesure où, techniquement, sa cliente n’avait jamais perdu le contact physique avec son enfant.


Walt Ever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *