Koh Lanta 2015 : le passé politique d’un candidat refait surface.

KLMarc, le mentor de l’équipe jaune dans la nouvelle aventure Koh Lanta, fait aujourd’hui la une des pages consacrées à la télévision dans les journaux. Et pour cause, le quarantenaire a un passé trouble. En réalité, Marc s’appelle Paul. Il est engagé en politique depuis des années. Actuellement, il serait même le bourgmestre socialiste d’une ancienne ville minière wallonne à forte population.

Interrogé à ce sujet, Marc-Paul s’étonne que cette information revienne sur le tapis. « Je m’étonne que cette information revienne sur le tapis. J’ai voulu participer à Koh Lanta parce que j’aime rencontrer des miséreux, et les embobiner. Cette émission nous conduit à nous dépasser en permanence, et surtout, je n’aurais jamais pu imaginer que je rencontrerais des gens encore plus sales qu’à Charleroi.« 

Selon des sources éloignées de l’affaire, il aurait également caché son activité à la directrice du casting. Les faits auraient été, selon ses dires, « lavés » de sa conscience. « Pour moi, ce sont des erreurs de parcours. Je n’avais pas de jugeotte, et je n’ai pas rencontré les bonnes personnes. J’ai eu recours à des malversations plutôt qu’à des moyens légaux. Mais j’ai pu apprendre de mes erreurs.« 

Du côté de la production, c’est la stupéfaction. Responsable du recrutement pour Adventure Lines Productions, Jean-Marie Badaille-Die indique : « Nous n’étions pas au courant du passé tumultueux de ce candidat. Et pourtant, nous mettons un point d’orgue à sélectionner les meilleurs profils, que cela concerne les participants, les médecins, ou les pilotes d’hélicoptère.« 

E.K.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *