Variété : d’un art à un autre, Booba arrête la musique et se lance dans le dessin artistique.

150424b2oCertaines mauvaises langues diront « qu’il n’avait jamais vraiment commencé« . Force est pourtant de constater que le rappeur Elie Yaffa, mieux connu sous le sobriquet de Booba, a réussi à se forger un fan club de poids durant sa décennie de carrière. Cette semaine, le « rappeur des hauts-de-Seine » a surpris son monde, en annonçant lui-même vouloir « mètre la musik antre parantèze« , pour se concentrer sur sa nouvelle passion : le dessin artistique. A l’origine de cette récente vocation, les attentats de janvier perpétrés contre Charlie Hebdo, qui de son aveu l’ont fortement affecté. Par ce nouveau support, le « Boss » souhaite maintenant distribuer les punchlines à coup de crayon. Une façon de rendre hommage aux quatre dessinateurs victimes des terroristes, que « B2OBA » considère comme « des maudèles absolues« . De source informelle, ce changement d’orientation artistique serait aussi le contrecoup des problèmes de diction dont souffre le « Duc », et que des années de logopédie intensive n’ont jamais pu résoudre.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *