A la recherche d’un travail dans l’univers carcéral, Anders Breivik demande sa mutation dans une prison de l’Utah.

150326anders2Comme nous vous l’indiquions précédemment, l’Utah, cet état conservateur de l’ouest des Etats-Unis, a voté la réhabilitation des pelotons d’exécution pour les condamnés à mort. Le retour en grâce de cette méthode ancestrale est dû aux anomalies enregistrées ces dernières années avec plusieurs cas d’injections létales.

Cette nouvelle ne sera pas tombée dans l’oreille d’un sourd, mais bien dans celle d’Anders Breivik, le célèbre criminel norvégien, qui aurait directement réagi en demandant sa mutation à la Prison d’Etat de Salt Lake City. A la recherche d’une nouvelle carrière dans le milieu carcéral, Breivik se verrait bien former les gardiens locaux au maniement des armes à feu, voire participer lui-même aux futures exécutions.

Pour des prisonniers, avoir un emploi derrière les barreaux est monnaie courante, et d’après les gardiens qui le côtoient quotidiennement, le terroriste nordique ne semble pas trouver son épanouissement dans la vaisselle, la technique de surface ou la location de son rectum pendant la douche commune. Sa requête a cependant peu de chances d’aboutir ; la justice norvégienne craint en effet que son homologue américaine ne requalifie les actes pour lequel il a été condamné en 2011 en situation de légitime défense.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *