2015 classée « année de merde » : la communauté internationale propose de passer directement en 2016.

2015Les événements qui se succèdent depuis le 1e janvier ont d’ores et déjà placé 2015 sous le signe de la guigne. Entre les attentats (Charlie Hebdo, Musée du Bardo) et les catastrophes (Dropped, Germanwings), l’actualité est bien pauvre en réjouissances. Nous ne sommes pas encore au quart de l’année que déjà, la communauté internationale s’accorde à dire que 2015 est bien ce qu’on appelle une « année de merde ». C’est pourquoi, pour mettre fin à cette série noire inédite, l’ONU va mandater un groupe d’études, dont l’objectif sera d’analyser la possibilité de passer directement en 2016.

Si d’aucuns accueillent cette perspective avec optimisme, d’autres la regardent déjà d’un œil noir. C’est notamment le cas de Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, qui parle d’un « saut d’année pour justifier le saut d’index et qui, une nouvelle fois, se fait aux dépends des travailleurs qui ne recevront pas leurs étrennes de Noël 2015. » Une manifestation générale devant le siège de l’ONU ne serait toutefois pas à l’ordre du jour, la plupart des cadres syndicaux craignant de devoir prendre l’avion pour New York.

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *