Un handicapé se gare sur une place normale, les autres clients le tabassent à mort.

handicape

 

Aywaille. C’est une petite tragédie qui s’est déroulée ce vendredi sur le parking du Aldi d’Aywaille. Dominic L., handicapé moteur depuis l’âge de 3 ans suite à un accident de cuistax, était venu faire ses courses en voiture. Le parking étant bondé, il décide de se garer sur la première place disponible, sans chercher à atteindre les emplacements réservés aux handicapés. C’est à ce moment que tout dérape

Dacia-Logana, une jeune Verviétoise présente sur les lieux, filme la scène avec son smartphone :  « Une mère de famille a voulu se garer à côté de lui, mais elle s’y prenait mal. Quand elle l’a vu prendre son fauteuil roulant, elle a vu rouge. Elle est sortie de sa voiture comme une furie et a commencé à l’insulter, revendiquant son droit à utiliser deux places pour être plus à l’aise« .

La situation s’empire lorsque d’autres clients portent renfort à la dame, face au refus de Dominic de bouger son véhicule. La violence verbale tourne rapidement au pugilat physique. C’est alors qu’intervient Fabian, le vigile en fonction dans le magasin. Sur la vidéo, on peut l’entendre dire « je me sens capable supérieur, j’y vais !« . Perçant la foule agglutinée autour de la chaise roulante, il saisit cette dernière et la jette violemment dans la colonne de caddies, avant de s’exclamer « c’est ça mettre de l’ordre, tas d’cons !« . Assis sur sa chaise au moment des faits, Dominic meurt sur le coup.

Jean-Marie Laucoste, le gérant du magasin, nous explique :  « J’ai vraiment hésité à installer ces places privilégiées. C’est un peu surréaliste, ces gens ont des roues, ils ne doivent pas marcher et il faudrait qu’ils se garent juste devant. Mais au-delà de ça, ils se foutent de tout et se garent n’importe où. Mes autres clients n’avaient pas d’autre choix que d’utiliser ces emplacements spéciaux. La semaine passée, une jeune fille qui était dans le fond du parking a été renversée alors qu’elle tweetait en traversant l’allée. Les handicapés portent aussi une part de responsabilité dans ce genre de drame« .

En réaction, un communiqué de l’enseigne indique que dès ce lundi, le logo « handicapé » disparaîtra des places proches de l’entrée du magasin, au bénéfice d’un nouveau logo « smartphone« . Le porte-parole du groupe explique: « On espère ainsi éviter les accidents causés par des je-m’en-foutistes en chaise roulante qui perturbent notre paisible quotidien« .

F. Colonese

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *