Sa rencontre sur internet filmée à son insu : la vie de Dominique bascule dans le drame.

fraiche26011403Arlon. Dominique est désespérée. Le mois dernier, cette habitante de Petit-Rechain a été victime d’un escroc rencontré sur internet. Cet homme, que nous nommerons Jean-Marie, a abusé de sa confiance et détruit sa vie. Un récit poignant.

Dominique est une charmante jeune femme dans la trentaine bien avancée. Fraîchement divorcée, elle se met en tête de retrouver l’amour sur internet. « Je ne savais où commencer car il existe beaucoup de sites de rencontres. J’ai choisi celui d’un couple qui proposait des rencontres immédiates.« 

Sans conviction, cette mère de famille décide d’envoyer un e-mail à ce couple. Quelle n’est pas sa surprise lorsque deux heures plus tard, elle reçoit une réponse en bonne et due forme. »Ils m’ont envoyé une douzaine de profils masculins, en me garantissant une rencontre avec celui de mon choix. » Une paire de clics suffit à prendre une décision : « J’ai tout de suite craqué pour ses beaux yeux et son corps musclé. Et il a directement accepté de me voir.« 

Mis en relation, les tourtereaux se rencontrent deux jours plus tard. Dominique est immédiatement séduite par l’homme qui se présente à elle: « Il correspondait en tout point à sa description : séduisant, un peu coquin, et beaucoup de répartie. Le courant est tout de suite passé. Il ne cessait de me poser des questions sur mon travail, ma vie sentimentale ou mes capacités pulmonaires. Certaines choses m’étonnaient, notamment le fait qu’il était venu avec deux amis. Ils portaient tous un t-shirt avec le logo du site de rencontres. Mais j’étais aux anges, je ne me suis pas méfiée.« 

Le rendez-vous prend une tournure pour le moins atypique: « Jean-Marie m’a invitée dans les wc du restaurant. J’ai cru qu’en vrai gentleman, il voulait me déclarer sa flamme loin de ses amis. Malheureusement, l’un d’eux nous a suivi avec une caméra. Je n’ai rien dit, car ça n’avait pas l’air de le déranger. » De déclaration d’amour, il n’en est cependant pas question :  » Je me suis dit que c’était un homme respectueux, qui ne voulait pas aller trop vite. Mais il me caressait les cheveux, en me répétant qu’il prenait beaucoup de plaisir à être là avec moi.« 

Mais à partir de là, le conte de fées vire au drame. « J’étais entrain de me gargariser quand ils sont partis en coup de vent. Cela m’a paru un peu cavalier, mais je ne m’inquiétais pas outre mesure. J’ai attendu son coup de fil toute la soirée, en vain. C’est le lendemain, qu’une amie m’a prévenue. J’étais horrifiée. » Car Jean-Marie n’était pas venu seul pour rien. Non seulement, son ami avait filmé toute la scène, mais comble de l’infamie, il avait posté la vidéo sur le site de rencontres ! « Oui j’avais bien vu la caméra, sanglotte la pauvre victime, mais comment pouvais-je me douter qu’il était entrain de filmer ? J’ai tellement honte!« 

Aujourd’hui, cette grande sotte témoigne avant tout pour protéger les autres femmes qui, comme elle, empruntent le web pour quêter l’âme soeur : « Certains détails doivent leur donner la puce à l’oreille : une caméra, une perche micro, un poney…« . Mais pour autant, elle n’a pas abandonné ses projets amoureux. « J’ai recontacté les créateurs du site de rencontres. Quand je leur ai expliqué ma mésaventure, Jacquie et Michel ont été très compréhensifs. Ils m’ont tout de suite proposé de rencontrer un autre homme, et gratuitement cette fois. Je suis aux anges !« 

E.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *